DOMAINE

Dès la fin avril, c’est un vallon protégé parsemé de coquelicots qui accueille les visiteurs dans les vignes d’Ampelidæ. Un paysage de verdure et de sérénité : décibels en sourdine, odeurs régénératrices. Une vraie cure de jouvence dont de nombreuses espèces profitent au quotidien. A partir de simples observations faites au détour des bois, de véritables travaux d’observation de la biodiversité ont été entrepris, et quelles bonnes surprises en ont découlé !  

Pas moins de huit variétés différentes d’orchidées recensées par une association d’orchidéophiles, donnant lieu à la création d’un répertoire ; l’observation et le recensement des oiseaux menés par un ornithologue pendant deux longues années dans le cadre d’un partenariat avec la LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux) sur un projet de biodiversité. Quelques exemples parmi d’autres qui sont autant de récompenses du travail de préservation de l’espace naturel entrepris au Domaine.