Histoire des millésimes du domaine

Voici une présentation de l'ensemble de l'histoire des millésimes du domaine Ampelidae depuis le nouveau millénaire :

 

  • 2011 :

 

Un Millésime record dont seule le Blanc d’Hiver est actuellement disponible. Pour les autres rendez-vous en Mai 2012…

 

  • 2010 :

Tous juste embouteillés début Octobre, les 2010 sont très impressionnants par leur facilité d’accès. A la fois pleins et souples. A tenter pour se faire une idée mais à garder.

- PN 1328 : Une texture de légende et un fruit déliceux.

- Le S : Plein, riche, déjà un peu sur la réserve. Très belle tension.

- Le K : Massif et duveteux. A oublier en cave.

- Le C : Un très bel équilibre original. A murer en cave.

 

  • 2009 :

On a dit de 2009 qu’il était le plus beau des Millésimes…avant de voir 2010. Les vins sont d’une étonnante régularité.

- PN 1328 : Puissant et fin à la fois. Commence à se fermer. Mérite un carafage de 20 minutes.

- Le S : Merveilleux, fruité, puissant et minéral. La référence du S.

- Le K : Très joli vin, puissant et tannique. A oublier

- Le C : A mon sens l’un des plus réussis, dans un mode plus Meursault que Puligny.

 

  • 2008 :

Avec son cycle frais 2008 fut une grande année de blancs, tendus et acérés par une acidité éclatante. La production de PN et de K fut mineure mais la sélection a donné deux très beaux vins.

- PN 1328 : Dense, tannique. Une bouteille à oublier désormais encore 5 ans.

- Le S : Absolument délicieux, le premier d’une série minérale.

- Le K : Très frais et très fruité, une très jolie bouteille sur un équilibre fin.

- Le C : Très crémeux, à garder 3 ans encore au moins.

 

  • 2007 :

Première année de production intégrale sous le logo AB, 2007 fut une année délicate du point de vue viticole. Nous n’avons pas produit de K en 2007, j’ai jugé l’année incompatible avec le style de cette grande Cuvée.

- PN 1328 : Très joli vin, style frais, déjà épanoui. A suivre

- Le S : Un peu fermé, à attendre 2 ans.

- Le C : Très réussi, délicieux maintenant pour encore 5 ans au moins.

 

  • 2006 :

2006 reste à mon sens l’un des meilleurs millésimes de blancs de la décade. Les rouges, solides garderont toujours un accent charpenté qui les mènera loin.

- PN 1328 : Dense, présentant quelques nuances d’évolution. A commencer.

- Le S : Merveilleusement truffé et fumé. En pleine puissance.

- Le K : Nez extraordinairement épicé, intense. Tanins solides lui donnant encore 10 ans de potentiel.

- Le C : Une vraie merveille. Très bon, peut attendre encore 5 ans.

 

  • 2005 :

Un millésime extraordinaire par sa facilité et sa précocité. Millésime solaire ayant merveilleusement réussi aux rouges.

- PN 1328 : Puissant, souple. Un délice maintenant pour encore 3 ans.

- Le S : Surpuissant, très facile, très mature, en pleine possession de ses moyens. Parfait.

- Le K : L’un des tous meilleurs de tous les temps : Bouquet plein, texture de bisque. Inusable et déjà délicieux.

- Le C : Riche, miellé. Parfait sans trop attendre.

 

  • 2004 :

Millésime risqué, 2004 fut gâché par quelques puis automnales bien malvenues. Blancs merveilleux, rouges faciles d’accès.

- PN 1328 : Très joli bouquet d’évolution, texture assouplie. A boire

- Le S : Truffé, tendu, bel équilibre. A boire.

- Le K : Beau bouquet d’évolution, facile. Très agréable dans son style.

- Le C : Fin, délicieux. A boire.

 

  • 2003 :

L’année de la canicule fut un millésime formidable en rouge. Si dans de nombreuses régions les vins ont souffert de la sécheresse, les terroirs de Lavauguyot ont adoré ça !

- PN 1328 : Une puissance inégalée, une texture ultra douce. Délectable

- Le S : Hors normes, il possède une faible acidité qui le rend très puissant.

- Le K : Une légende. No comment.

- Le C : Très mûr. Délicieux.

 

  • 2002 :

Voici peut être le millésime le plus classique. Tous les vins y sont très typiques, sauf Le S qui fut vendangé en surmaturité…

- PN 1328 : Tendu, frais, à point.

- Le S : Atypique, nez de liquoreux, bouche très suave. A boire.

- Le K : Délicieux en magnums, très belle texture portant un fruit bien bâti.

- Le C : Nougatine, fleur d’érable. Très joli. A boire.

 

 

  • 2001 :

Voici un grand millésime de blanc dont on peut 10 ans plus tard profiter de la profondeur du fruit.

- PN 1328 : A boire. Dans un style léger.

- Le S : Truffé, tendu. Merveilleux. A boire.

- Le K : Très beau bouquet d’évolution. A boire.

- Le C : Juste délicieux

 

  • 2000 :

Le premier millésime d’un nouveau genre. Grand millésime de K.

- PN 1328 : Puissant et souple. A boire

- Le S : Délicat bouquet de melon. A boire.

- Le K : Trame extraordinaire, bouquet d’âtre. Merveilleux.

- Le C : Nougatine et fond de veau. A boire.

 

Le présent inventaire des Millésimes a été mis à jour le 12 Décembre 2011